Catégories

Foire aux questions

1. Pourquoi choisir un kit électrique plutôt qu’un vélo à assistance électrique du commerce ?
La plupart des vélos à assistance électrique (VAE) du marché Français sont d’origine Asiatique (même ceux vendus par les plus grandes marques) et souffrent d’une médiocrité du système électrique et de la partie cycle.
La plupart du temps les vélos à assistance électrique du commerce sont équipés d’un système de dérailleur à 7 vitesses ce qui limite les possibilités du vélo.
Il n’est pas étonnant de voir des VAE vendus pratiquement 1500€ et qui bénéficient de la même partie cycle que des vélos vendus aux alentours de 100€ en grandes surfaces.
Bien que le marché évolue d’année en année, la majorité des vélos à assistance électrique est réservée à une utilisation urbaine uniquement.
Faire le choix du kit électrique, c’est tout d’abord se donner la possibilité de rouler sur un vélo sur lequel on se sent bien et qui vous correspond à tout point de vue : Couleur, géométrie, confort, look, robustesse, efficacité…
D’autres arguments ?
- En optant pour le kit électrique vous choisissez une solution qui vous permettra d’utiliser votre vélo en mode « tout électrique », « hybride » ou « manuel ». Vous conservez donc les joies du vélo traditionnel allié au confort de lamotorisation ;
- Le kit électrique est évolutif aussi bien au niveau de la puissance que de l’autonomie et des accessoires ; vous pourrez faire évoluer votre motorisation en fonction de vos besoins (autonomie, puissance, couple, régulateur de vitesse,ordinateur de bord…) ;
- Un vélo équipé d’un kit électrique, sera plus léger et plus efficace qu’un vélo à assistance électrique clé en main ;
- Vous choisissez personnellement la motorisation qui répond le mieux à votre besoin et vous pourrez la faire évoluer par la suite ;
- Si vous souhaitez changer de vélo, vous pouvez réadapter le kit électrique sur votre nouveau vélo ;
- Le kit électrique vous permet d’avoir deux vélos en un : Si vous le souhaitez, vous pouvez à tout moment déposer laroue motorisée et la batterie pour remettre votre vélo dans sa configuration d’origine.
Vélo à Assitance Electrique du commerce
Puissance
250W
Vitesse
Jusqu’à 60km/h
25km/h
Faut-il pédaler ?
Pas d’obligation de pédaler
Obligation de pédaler
Choix du vélo
Illimité
Limité dans les gammes existantes
Poids du vélo
Le kit ajoute entre 5 et 10kg sur   le vélo
Le VAE pèse en moyenne 25Kg
Pièces détachées
Toutes les pièces détachées que nous proposons sur notre site sont adaptables sur tous nos kits, vous permettant ainsi de modifier à tout moment la configuration de votre kit.
Les fabricants de VAE cherchent à verrouiller leurs produits et de ce fait les VAE du commerce ne sont pas évolutifs et dans la majorité des cas, seul le fabricant pourra vous proposer   les pièces détachées qui sont souvent à des prix élevés.


2. Pourquoi choisir un kit électrique OZO ?
Un kit électrique pour vélo est un produit de haute technologie qui nécessite des connaissances indispensables en électronique, électricité et mécanique. De la fiabilité de votre matériel et de la compétence de vos interlocuteurs découlera le plaisir que vous prendrez au guidon de votre vélo électrique.
Beaucoup de solutions existent sur le marché mais très peu sont fiables et très peu de gens savent assurer la maintenance.
Choisissez des marques reconnues et vérifiez les compétences de votre vendeur. Attention aux vendeurs de casquettes qui vendent des solutions électriques par opportunisme et qui disparaissent du jour au lendemain.
Pour cela une solution simple est de vérifier si votre interlocuteur est immatriculé seulement à la chambre de commerce et d’industrie (CCI) ou si il est aussi immatriculé à la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA). Une immatriculation à la CMA prouve que le vendeur pourra aussi vous assurer la maintenance des produits qu’il vend.
OZO est une entreprise Française spécialisée dans la motorisation électrique. Notre équipe d’ingénieurs et de techniciens est là pour vous conseiller et vous assurer un service après vente réactif et de qualité.
Nous développons aussi un réseau de partenaires professionnels sélectionnés par rapport à leurs compétences techniques et qui pourront vous assurer un service de proximité.
Nos produits sont sélectionnés, développés et testés par notre équipe d’ingénieurs. Ils sont ensuite testés et contrôlés dans les conditions les plus extrêmes avec des pilotes confirmés.
Nos kits électriques sont composés de produits Français, Japonais, Chinois, Canadiens, Américains et Allemands.
Le rayonnage de nos moteurs est effectué dans nos ateliers, ce qui permet de choisir la jante qui convient à votre utilisation et votre vélo.
Nous disposons d’un banc de test moteurs et d’un banc de test batteries permettant ainsi d’assurer un service après-ventede qualité.

3. Moteur roue ou Moteur pédalier ?
Avantages du moteur roue :
- Facilité de montage et de démontage ; permet notamment d'enlever rapidement la motorisation pour remettre son vélo en configuration d'origine et vice versa.
- le montage ne nécessite pas d'outil particulier ou de compétence particulière.
- Permet de conserver sa transmission d'origine : Vous conservez votre pédalier d'origine et le nombre de vitesses de votre vélo.
- Ne diminue pas la garde au sol du vélo.
- Couple et vitesse max disponibles quelque soit le rapport de transmission engagé (le moteur entraine directement la roue)
Inconvénients du moteur roue :
- Ne peut pas être installé sur tous les cadres. Voir question n°5 pour la compatibilité.
- Sollicitations sur le cadre plus importantes qu'un moteur pédalier, mais cela peut être gommé par l'utilisation d'un limiteur de couple mécanique (torque arm).
 
Avantages du moteur pédalier :
- Meilleure répartition des masses sur le vélo.
- Selon le rapport de transmission du vélo, le couple à la roue sera supérieur à celui d'un moteur roue de puissance électrique équivalente.
- Aucune sollicitation sur le cadre du vélo.
- Montage possible sur des vélos équipés d'un axe arrière traversant pour autant que le boîtier de pédalier soit compatible.
Inconvenients du moteur pédalier :
- Montage plus complexe : Nécessite des outils particuliers (outils que nous proposons sur notre site.)
- Diminue la garde au sol d'environ 2cm selon la géométrie du cadre, ce qui peut être un handicap pour faire du franchissement en VTT.
- Ne permet pas de conserver son pédalier d'origine.
- Ne permet pas de conserver son dérailleur avant : montage mono plateau obligatoire ou double plateau avec l'adaptateur.
- Sollicitation plus importante de la chaîne et la cassette ; les moteurs pédalier puissants nécessitent une chaîne renforcée que nous proposons sur notre site.

4. Moteur roue avant ou arrière ?
Avantages du moteur Avant :
- Montage plus simple (pas de réglage de dérailleur) ;
- Possibilité de remettre en 5 minutes son vélo dans sa configuration d'origine : Certains de nos clients font ce choix pour utiliser la motorisation la semaine et la déposer le week end pour une utilisation sport et loisir ;
- Meilleur équilibre des masses si la batterie est sur le porte bagages.
Inconvénients du Moteur avant :
- Sur terrain glissant (sables, graviers route humide), le moteur avant peut entrainer un sous virage pouvant provoquer la chute du cycliste ;
- Les becs de fixation de roue avant sont plus fragiles que ceux de l'arrière. Selon la qualité de votre fourche et la puissance de votre moteur, il faudra ajouter un ou deux limiteurs de couple mécaniques pour renforcer la fourche.
Avantages du Moteur arrière :
- Moins dangereux sur sols glissant qu'un moteur avant ;
- Les points de fixation de la roue arrière étant plus solides que ceux de l'avant, un montage arrière permet d'avoir plus de puissance et de couple ;
- L'offre existante sur le marché en moteurs arrières est plus large que celle des moteurs avants.
Inconvénients du moteur arrière :
- Nécessite, sur certains vélos, de reprendre le réglage du dérailleur et de l'etrier de frein.

5. Sur quel vélo puis-je monter un kit moteur roue ?
Le kit électrique peut être installé sur tout type de cycle : VTT, vélo de ville, VTC, triporteur, biporteur, beachcruiser, tricycle…
Il  faut juste faire attention à deux points :
- Que votre roue d’origine ait un axe de 9mm ou 10mm de diamètre et que l’entraxe de roue (distance intérieure du cadre entre les 2 becs de fixation de la roue) soit au minimum de 100mm pour un moteur avant et 135mm pour un moteur arrière.

Entraxe AR Ok

axe traversant

Entraxe AV Ok

- Que votre axe de roue soit un axe traditionnel (photo ci-dessous) et non un axe traversant comme on peut en rencontrer sur les VTT haut de gamme. Si votre vélo est équipé d'un axe traversant, notez que certaines marques comme SCOTT, YETI ou COMMENCAL proposent des bases démontables sur certains de leurs modèles permettant ainsi le montage d’un axe traditionnel de 10mm au lieu de l’axe traversant d’origine. La paire de base coûte environ 40€.
Si ce n'est pas le cas de votre vélo, vous ne pourrez pas installer de moteur roue à moins de découper une entaille de 10mm de chaque côté de votre cadre.

Axe traversant NON

axe traversant

Axe traditionnel OK

axe traditionnel axe traditionnel

6. Que comprend un kit électrique ?
Nos kits électriques comprennent :
- 1 moteur rayonné sur une jante avec des rayons inox et un fond de jante ;
- 1 contrôleur de puissance et le faisceau de câblage ;
- 1 accélérateur ou capteur pédalier ;
- 1 nécessaire de câblage (gaine spiralée, gaine thermorétractable, bande velcro et néoprène, collier serre câbles en plastique et colliers velcro).
 
Notez que la batterie et son chargeur doivent être commandés séparément.

7. Sur quel vélo puis-je monter un kit moteur pédalier ?

Vous pouvez installer un moteur pédalier sur la plupart des vélos du marché mais attention néanmoins à certains modèles qui présentent des difficultés. Voici une liste des points à contrôler :

- Longueur du boitier de pédalier : La longueur de votre boitier de pédalier doit être comprise entre 68mm et 73mm. Pour les boitiers de 72 ou 73mm n’oubliez pas de commander le kit entretoises.

Longeur OK

- Diamètres du boitier : Dans l'idéal, le diamètre interne de votre boitier de pédalier doit être de 33,5mm ce qui est le standard pour tous les boîtiers de pédalier à axe carré ou à roulements externes. Pour les boîteirs au standard US ou les boitiers BB30, nous proposons des réducteurs qu'il faudra insérer dans votre cadre avant de positionner le moteur.

SI vous avez un VTT haut de gamme avec cadre carbone, il se peut que le diamètre externe de celui-ci soit supérieur à 61mm et dans ce cas il ne sera pas possible d'installer le moteur pédalier.

Diamètre externe trop grand

Diamètre interne OK

- Forme du cadre : Certains cadres de VTT haut de gamme ont un tube diagonal (downtube) qui part à l’horizontal après le boitier de pédalier. Cela ne permet pas d’incliner le moteur vers le haut et pénalisera la garde au sol.

Si après contrôle de tous ces points vous avez encore un doute sur la compatibilité de votre vélo avec un moteur pédalier, n’hésitez pas à nous envoyer un email avec une photo de votre boîtier de pédalier et de votre vélo.


8. Est-ce difficile de poser un kit électrique soi-même ?
Pour poser un kit électrique sur son vélo, il suffit :
- de savoir changer une roue de vélo,
- de fixer des câbles électriques le long du cadre à l’aide de colliers fournis avec le kit,
- de savoir démonter une poignées de guidon,
- pour un moteur arrière, de régler un dérailleur (cela peut-être fait par tout spécialiste du cycle).
 
L'outillage nécessaire se limite en général a un jeu de clés mixtes (pour le serrage de la roue arrière), un jeu de clé 6 pans (pour le serrage du disque et le réglage des freins) et un ciseau (pour couper les colliers serre câbles).
 
Pour vous donner une idée, nous vous invitons à regarder les vidéos sur notre page VIDEOS, il s'agit d'exemples de montages de kits électriques OZO.

9. Quel entretien nécessite un kit de motorisation pour vélo ?
Nos kits de motorisation électrique ne nécessitent aucun entretien particulier que ce soit au niveau de la batterie, du contrôleur de puissance ou du moteur. Seuls les moteurs « réductés » nécessiteront un remplacement des engrenages au bout d’un certain temps. Si vous suivez les préconisations d’usage liées à ces moteurs, l’échange des engrenages se fera au bout de 10 000 Km environ pour une utilisation en tout terrain et 15 000 Km pour une utilisation sur route. Les amateurs de descentes engagées devront prévoir un remplacement des engrenages tous les 5 000 Km environ.
Notez que le remplacement des engrenages est une opération simple qui dure une trentaine de minutes et qui peut être réalisée par vous même sans compétence particulière en mécanique. Lors du changement des engrenages, nous changeons le train épicycloïdal complet ce qui vous permettra de repartir avec une roue libre interne neuve. Le train complet coûte entre 40€ et 60€ selon le modèle de moteur.
Il pourra être nécessaire aux alentours des 15 000 Km de changer les roulements du moteur que votre moteur soit à engrenages ou à entrainement direct mais cet intervalle peut être bien supérieur pour les moteurs qui ne sont pas utilisés souvent sous la pluie ou qui ne subissent pas de choc suite à des sauts ou passage d’obstacles.
La batterie et le contrôleur ne nécessitent aucun entretien particulier.

10. Quelle puissance de kit électrique choisir ?
En moyenne, un cycliste amateur développe entre 100W et 200W avec ses jambes et un cycliste professionnel entre 300W et 350W.
Pour vous faire une idée de la puissance que vous développez avec vos jambes, nous vous invitons à faire un tour dans une salle de sport et d’essayer un vélo équipé d’un système de calcul de la puissance développée. Cela vous donnera une idée de la puissance que vous arrivez à fournir en continu.
 
Pour du VTT balade sur chemins forestiers ou pour une utilisation en ville ou pour du cross country, le kit 400W suffit que ce soit en moteur roue ou en moteur pédalier.
Pour une utilisation vélotaf (trajet quotidien Maison-travail) où l’on veut arriver le plus rapidement possible d’un point A à un point B, Les kits "speed" conviennent parfaitement ou le kit moteur pédalier 48V.
Pour du VTT enduro / freeride et pour les personnes de plus de 90Kg, le kit "Freeride" sera parfait.
Pour le transport de marchandises sur biporteur ou triporteur : Les kits "transport" en roue avant ou roue arrière sont élaborés spécialemrnt pour cela.
Pour un tricycle pour personne à mobilité réduite : Un kit "transport" ou un kit moteur pédalier.
Pour les BeachCruisers : kit 400W roue avant car la plupart de ces vélos n’ont pas le bon entraxe à l’arrière ou kit "speed" roue avant si la fourche avant de votre vélo le permet.

11. Accélérateur gachette au pouce ou demi-poignée ?
Dans les 2 cas, le fonctionnement est le même. Plus vous tournez l’accélérateur, plus vous accélérez, et dès que vous le lâchez, l’accélérateur n’est plus alimenté.
Ce que nous conseillons :
- pour les longues ballades et les personnes habituées à la moto, il est conseillé d‘utiliser une demi-poignée ;
- pour le tout terrain, sauf pour les personnes habituées à la moto cross ou à l’enduro, il est conseillé d’utiliser une gachette au pouce car vous aurez une meilleure prise en main de votre guidon.

12. Capteur pédalier ou accélérateur ?
L’accélérateur permet de doser vous-même l’assistance en fonction de l’effort que vous souhaitez fournir.
Avec un accélérateur, vous pouvez utiliser votre vélo de différentes façons :
-       - Vous pouvez pédaler sans toucher à l’accélérateur et par conséquent sans assistance.
-      - Vous pouvez pédaler et tourner plus ou moins l’accélérateur pour avoir le niveau d’assistance correspondant à l’effort que vous souhaitez fournir.
-       - Vous pouvez utiliser l’accélérateur sans pédaler et utiliser votre vélo comme un scooter.
 
Le capteur pédalier est un capteur de rotation. Vous êtes obligez de pédaler pour avoir l’assistance et vous ne pouvez pas doser précisément le niveau d’assistance souhaité puisque ce niveau est déterminé par une loi d’assistance propre au contrôleur et au mode d’assistance choisi.

Que votre vélo soit équipé d’un accélérateur ou d’un capteur pédalier, vous pouvez couper le système et utiliser votre vélo sans assistance.


13. Le capteur pédalier peut-il être installé sur tous les vélos ?

Oui, nous avons différents types de capteur pédalier afin de s'adapter à tous les types de boitiers de pédalier.


14. La législation et le kit électrique ?
La pose d’un kit électrique sur un vélo, modifie les caractéristiques du vélo qui perd par conséquent son homologation.
L’homologation d’un vélo est très stricte. Pour que celui-ci obtienne l’homologation, il faut que l’ensemble du vélo passe les tests d’homologation avec succès.
Ce que peu de gens savent, c’est que toute modification d’un composant du vélo entraine une perte de l’homologation. Par exemple, si vous décidez de changer votre fourche ou votre frein par un modèle différent de celui d’origine, votre vélo ne sera plus homologué.
Il en est de même pour les montages à la carte : si vous achetez un cadre et que vous choisissez vos composants, le produit final ne sera pas homologué.
Par conséquent, tout kit électrique monté sur un vélo (quelles que soient la puissance et la vitesse) n’est pas homologué voie publique (en France).
Pour être homologué, il faudrait que l’ensemble (vélo + kit électrique) passe les tests d’homologation.
La loi dit :
Les bicyclettes pour lesquelles la source d’énergie principale n’est pas musculaire (assistance actionnée sans pédaler et/ou demeurant en fonction au-delà de 25km/h) sont à assimiler soit à des cyclomoteurs (s’ils sont destinés à circuer sur les voies publiques, ils doivent êtres soumis aux mêmes éxigences de réception que les cyclomoteurs), soit à des mini-motos (exigences de la directive « machine » (2006/45/CE) et loi 2008-491 du 26 mai 2008 (code la route L321-1 et suivants)). 
En conséquence, les vélos équipés de kits de motorisations sont assimilés à des engins motorisés non réceptionnés et réservés à un usage exclusif sur circuit homologué ou « terrain adapté » au sens du décret n°2009-719 du 17/06/2009.
Restrictions d’usage de ces engins :
- réservés aux seules voies non-ouvertes à la circulation publique
- interdits aux mineurs de moins de 14ans
Le décret n°2008-1455 du 30/12/2008 spécifie qu’il est obligatoire de déclarer le véhicule.
Les usagers qui circuleraient sur les voies publiques seraient susceptibles d’être sanctionnés (articles L 321-1 et suivants du code de la route). Ces véhicules peuvent être saisis et confisqués par les forces de l’ordre.
Conformément à l'arrêté du 2 mai 2003 relatif à la réception et à la réglementation des véhicules à moteurs deux et trois roues et des quadricycles à moteur et de leurs sytème d'équipement, les vélos bénéficiant d'une assistance faisant appel à un moteur de plus de 250W ou pour lesquels l'assistance se poursuit au-delà de 25Km/h doivent être réceptionnés pour pouvoir circuler sur la voie publique. Dès lors, ces véhicules sont assimilés à des cyclomoteurs ce qui implique que leur utilisation nécessite le port d'un casque homologué, la détention du BSR (ou du permis de conduire adéquat), qu'il y a obligation d'assurance et que ces vélos ne peuvent emprunter les pistes cyclables.
 

15. Ai-je besoin d’une assurance particulière ?
Si vous utilisez votre vélo électrique quotidiennement, nous vous conseillons de souscrire à une assurance responsabilité civile auprès de votre assureur en lui communiquant le modèle du vélo et du kit. La plupart des assureurs acceptent pour autant que le vélo ne dépasse pas 45Km/h sans pédaler.
Vous pouvez aussi assurer votre vélo et votre kit contre le vol chez la majorité des assureurs.

16. Comment choisir la batterie pour mon kit électrique ?

Nous répondons à cette question dans l'article suivant : Comment choisir la batterie de votre kit électrique pour vélo.


17. Quelle est la garantie de vos produits ?
Tous nos produits bénéficient de la garantie légale de deux ans.

18. Quelle est la durée de vie d’un moteur ?
Les moteurs que nous utilisons dans nos kits électriques pour vélos sont des moteurs sans balai (brushless). Il n’y a donc plus de contact. Ces moteurs sont quasiment inusables si ils sont utilisés correctement mais il faudra tout de même changer quelques éléments sur le long terme comme les roulements, les joints ou les engrenages pour les moteurs « réductés » mais ces opérations sont très simples à réaliser. Nous disposons de toutes les pièces détachées pour nos moteurs vous permettant ainsi d’envisager l’avenir sereinement.
Pour les utilisateurs de moteurs réductés, il faudra changer les engrenages aux environs des 15 000 Km pour une utilisation sur route. Pour les VTTistes le changement du train épicycloïdal complet intervient en général aux alentours des 5 000 Km. Le coût de cette intervention est modeste.

19. A quoi correspondent les puissances que vous annoncez ?
Lorsque l’on parle de puissance, il faut différencier la puissance électrique de la puissance mécanique.
En effet, la puissance électrique est le produit de la tension par l’intensité : P =UxI
Les valeurs annoncées sur notre site correspondent à la puissance nominale. En effet une batterie Lithium de 48V (montage 13S) pleinement chargée a une tension de 54,6V et non de 48V. Cela signifie que la puissance max de votre installation si vous avez une batterie 48V et un contrôleur 20A est de 54,6x20 = 1092W. Lorsqu’elle est déchargée cette même batterie a une tension de 39V, la puissance mini est donc de 39x20 = 780W. La puissance nominale de cette installation et quand à elle égale à 960W (48x20).
La puissance mécanique est le produit du couple par la vitesse de rotation : P (en W) = C (en N.m) x W (en rad/s)
Plus le couple est élevé, plus la facilité de grimpe sera importante.
Cela signifie que pour une puissance donnée, par exemple 1000W, on peut privilégier le couple ou la vitesse d’avance en fonction du moteur choisi et de la tension d’utilisation. Vous pouvez donc avoir une installation de 1000W qui roule à 50Km/h mais qui a le même couple qu’une installation de 500W qui roule à 25Km/h.
C’est pour cela que vous trouverez dans notre offre de kits des installations privilégiant le couple (kits enduro, freeride, transport, ballade) et d’autre la vitesse de pointe (kits speed).

20. A quoi correspond le couple du moteur ?
Plus le couple du moteur est important, plus le moteur vous aidera à grimper facilement les pentes et plus les accélérations seront importantes.
Un moteur ayant un couple de 40N.m suffira pour vous aider à grimper les pentes sans vous épuisez et en consommant peu mais un moteur de 80N.m vous aidera deux fois plus.
A titre de comparaison, un cycliste amateur  peut délivrer un couple d’environ 20N.m en continu avec ses jambes, ce qui donne dans le meilleur des cas un couple à la roue de 40N.m avec un rapport de transmission de 1 :2. Notez cependant qu’il s’agit ici d’une valeur en continu. Il est certain que lorsque vous « montez » sur le pédalier pour gravir une pente plus raide ou pour passer un obstacle, cette valeur est doublée voir triplée

21. Quelle est la puissance de mon kit électrique ?
Lorsque l’on parle de puissance, il faut différencier la puissance électrique de la puissance mécanique.
 
La puissance électrique de votre kit est donnée par votre batterie et votre controleur : Puissance (en W) = Tension batterie (en V) x Intensité du controleur (en A).
Par exemple, si vous avez une installation avec une batterie 48V et un contrôleur 20A, la puissance électrique sera de 48x20 = 960W.
Notez que ces valeurs correspondent à la puissance nominale. En effet une batterie Lithium-Ion de 48V pleinement chargée a une tension de 54,6V et non de 48V. Cela signifie que la puissance max de votre installation si vous avez une batterie 48V et un contrôleur 20A est de 54,6x20 = 1092W
 
La puissance mécanique est le produit du couple par la vitesse de rotation : P (en W) = C (en N.m) x W (en rad/s)
Plus le couple est élevé, plus la facilité de grimpe sera importante.
 
Cela signifie que pour une puissance donnée, par exemple 1000W, on peut privilégier le couple ou la vitesse d’avance. Vous pouvez donc avoir une installation de 1000W qui roule à 50Km/h mais qui a le même couple qu’une installation de 500W qui roule à 25Km/h.
 
C’est pour cela que vous trouverez dans notre offre de kits des installations privilégiant le couple (kits enduro, freeride, transport, ballade) et d’autre la vitesse de pointe (kits speed).

22. Quelle jante choisir avec mon kit électrique ?
Le choix de votre jante va se faire en fonction de vos freins (disque ou patins), du type de pneu et de votre utilisation. Notez cependant qu'une jante avec bande de freinage pour frein à patins s'adapte aussi sur un vélo équipé de freins à disques.
 
Pour une utilisation polyvalente en 26" ou 28" vous pouvez utiliser une jante MACH1 610. 
Pour une utilisation VTT engagée (freeride) vous pouvez utiliser une jante MACH1 MAGMA ou une jante MACH1 MAD pour les pneus de 2,5’’ ou plus.
Pour une utilisation balade ou cross country, la jante de base suffit.
Pour les vélos route sport à pneus fins (700x23c), choisissez la jante Mach 1 road runner.

23. Pouvez-vous rayonner le moteur sur la jante de mon choix ?

Oui pour autant que votre jante dispose de 36 trous (36 rayons).


24. A quoi correspondent les puissances que vous annoncez ?
Lorsque l’on parle de puissance, il faut différencier la puissance électrique de la puissance mécanique.
En effet, la puissance électrique est le produit de la tension par l’intensité : P =UxI
Les valeurs annoncées sur notre site correspondent à la puissance nominale. En effet une batterie Lithium de 48V (montage 13S)  pleinement chargée a une tension de 54,6V et non de 48V. Cela signifie que la puissance max de votre installation si vous avez une batterie 48V et un contrôleur 20A est de 54,6x20 = 1092W. Lorsqu’elle est déchargée cette même batterie a une tension de 39V, la puissance mini est donc de 39x20 = 780W. La puissance nominale de cette installation et quand à elle égale à 960W (48x20).
La puissance mécanique est le produit du couple par la vitesse de rotation : P (en W) = C (en N.m) x W (en rad/s)
Plus le couple est élevé, plus la facilité de grimpe sera importante.
Cela signifie que pour une puissance donnée, par exemple 1000W, on peut privilégier le couple ou la vitesse d’avance en fonction du moteur choisi et de la tension d’utilisation. Vous pouvez donc avoir une installation de 1000W qui roule à 50Km/h mais qui a le même couple qu’une installation de 500W qui roule à 25Km/h.
C’est pour cela que vous trouverez dans notre offre de kits des installations privilégiant le couple (kits enduro, freeride, transport, ballade) et d’autre la vitesse de pointe (kits speed).

25. Quelle est la différence entre la puissance électrique et la puissance mécanique ?

Un moteur électrique accepte une certaine plage de puissance. La puissance électrique est le produit de la tension par l’intensité. A une tension fixe (la tension de la batterie), le seul moyen de réguler la puissance du moteur est de jouer sur l’intensité qu’on lui envoie. C’est le contrôleur qui joue ce rôle. Par exemple, un contrôleur de 30A permettra d’envoyer au moteur des intensités comprises entre 1 et 30A. Si la tension batterie est de 36V, cela signifie que la puissance électrique à la sortie du contrôleur sera comprise entre 1x36 = 36W et 30x36 = 1080W.


26. A quoi sert un contrôleur ?

Le contrôleur est le cerveau de votre kit électrique pour vélo. C’est ce boîtier électronique qui pilote votre moteur en fonction des consignes qu’il reçoit (accélérateur, frein…).


27. Que signifie l'intensité du contrôleur ?

Le contrôleur (nommé aussi variateur) est le cerveau de votre kit de motorisation pour vélo. Il s’agit d’un boîtier électronique de gestion moteur. Il reçoit une information (signal de commande) du capteur pédalier ou de la poignée d'accélérateur et régule la puissance du moteur en fonction de cette information.

Nos controleurs possèdent tous de série, la possibilité de brancher un accélérateur ou un capteur pédalier et la coupure frein. Les contrôleurs 25A et 30A possèdent un câble supplémentaire qui vous permettra de brancher un cycle analyst (ordinateur de bord) et un autre câble pour activer la marche arrière.

Nos contrôleurs pour vélos électriques peuvent fonctionner sous différentes tensions. Ce qui signifie que vous pouvez les alimenter avec une tension de 24V, 36V, 48V et même 72V pour certains modèles. 


28. Le limiteur de couple mécanique (Torque arm) est-il indispensable ?

Le limiteur de couple mécanique est vivement conseillé sur toutes les installations et en particulier sur les puissances de plus de 400W. Pour les installations très puissantes, nous conseillons d’en mettre deux (un de chaque côté).


29.  A quelle pression je dois gonfler mes pneumatiques ?

Sur un vélo électrique, les pressions de gonflage des pneumatiques doivent être plus élevées que sur un vélo traditionnel pour limiter les risques de crevaisons par pincements. Sur la plupart des pneumatiques, le fabricant mentionne une plage de préconisation sur le flanc du pneu. Nous vou sconseillons de gonfler à 0,3 Bar de plus que votre pression ordinaire. Pour le VTT, nous conseillons une pression comprise entre 2,5 et 2,7 Bar pour les pilotes de moins de 80Kg et une pression de 2,6 à 3Bar pour les gabarits supérieurs. Pour les pilotes qui souhaitent descendre en dessous de 2,5 Bar pour gagner en adhérence, nous vous conseillons l’emploi de notre kit de transformations tubeless qui vous permettra de rouler entre 1,8 Bar et 2,2 Bar même si vous approchez les 100Kg.


30. Comment éviter les crevaisons ?
Il n’est pas rare d’entendre des utilisateurs de vélos électriques se plaindrent de la fréquence des crevaisons. Cela est souvent dû à l’utilisation de pneumatiques bas de gamme et/ou de pressions de gonflage insuffisantes. Pour limiter les risques de crevaisons sur routes bitumées, nous vous conseillons l’emploi de pneus anti-crevaison comme ceux présentés sur notre site. La qualité de la chambre à air est là aussi importante, les chambres à air premier prix ont une épaisseur de caoutchouc moindre que les chambres à air de qualité. Pour un usage quotidien, l’idéal est d’équiper la roue motrice de votre vélo d’un pneu anti-crevaison et d’une chambre à air linéaire. Une autre alternative pour supprimer totalement le risque de crevaison est l’utilisation de pneus pleins.
En VTT, tout dépend de votre pratique. Pour la balade et le cross country, nous vous conseillons un pneu anti-crevaison et une chambre à air linéaire ou une chambre à air renforcée. Pour les pratiques engagées (enduro, DH) un montage tubeless sera plus approprié.

31. Chambre à air ou tubeless ?
La chambre à air convient à tous les usages mais le tubeless a sa place pour les pratiques engagées (enduro ou freeride). En effet, lors de sauts ou passages d’obstacles, les contraintes sur le pneu vont être plus importantes sur un vélo électrique équipé d’un moteur roue que sur un vélo traditionnel ; il sera par conséquent plus facile de crever la chambre à air par pincement.
Sur un VTT électrique équipé d’un moteur roue arrière, l’utilisateur devra gonfler son pneu à une pression comprise entre 2,5 Bar et 3 Bar pour éviter un pincement de la chambre à air. Ces pressions engendrent une perte d’adhérence sur les appuis à haute vitesse. Pour gagner en adhérence et redescendre à des pressions de l’ordre de 2 Bar, il est préférable de faire un montage tubeless grâce à notre kit de conversion tubeless.

32. A quoi sert la chambre à air linéaire ?
La chambre à air linéaire est très pratique pour réparer une crevaison sur une roue de vélo électrique. En effet, sur un vélo électrique, la roue motrice ne dispose pas d’attache rapide et le serrage de celle-ci s’effectue avec des écrous, ce qui nécessite une clé pour le démontage et il faudra ensuite déconnecter les câbles du moteur pour extraire la roue.
La chambre à air linéaire, vous permet de réparer votre roue sans dépose. 
Il vous suffit en effet de dégrafer le pneu de la jante et d’y installer la chambre à air linéaire. Cela ne vous prendra que 3 minutes.

33. Quel chargeur choisir ?
Plus le courant délivré par le chargeur sera important, plus la charge sera rapide.
Un chargeur de 4A chargera votre batterie deux fois plus rapidement qu’un chargeur de 2A.
Pour charger une batterie de 10Ah avec un chargeur de 2A, il faudra compter 5h.
Pour charger la même batterie avec un chargeur de 4A il faudra compter 2,5h.


34. Vos moteurs permettent-ils la régénération ?

Seuls les moteurs à entrainement directe permettent la régénération (les moteurs HS, HT et RH205).


35. Quelle est la durée de vie d’une batterie ?

Nous répondons à cette question dans l'article suivant : La durée de vie d'une batterie.


36. Où positionner ma batterie ?
Pour une utilisation quotidienne en VTC ou vélo de ville : batterie fixée sur le cadre ou sur un porte bagage.
Pour une utilisation VTT balade : batterie fixée sur le cadre ou sur un porte bagage ou dans un sac à dos équipé d'une protection dorsale homologuée CE.
Pour une utilisation VTT Freeride : batterie sac à dos équipé d'une protection dorsale homologuée CE. Ce montage permet de ne pas trop alourdir le vélo et de conserver un vélo maniable et joueur. De plus la batterie est beaucoup moins exposée aux chocs et aux vibrations.
Pour vous faire une idée plus précise, nous vous invitons à visionner la video suivante : Les différentes intégrations de votre batterie Lithium pour vélo

37. Quelles différences entre une batterie de 36V et une batterie de 48V ?
Plus la tension de votre batterie augmente et plus votre moteur tournera vite.
Sur un même moteur, le passage de 36V à 48V engendre une augmentation de la vitesse de pointe de 5Km/h à 10Km/h et une augmentation du couple disponible de 10% à 15% selon le moteur.

38. Pourquoi une telle différence de tarifs entre les batteries Lithium de tension et de capacité égales ?
Une batterie Lithium pour vélo électrique est un produit de haute technologie qui se compose d’un assemblage de cellules lithium est d’un circuit électronique de régulation appelé BMS (battery management system). La différence de qualité entre une batterie et une autre se fait tout d’abord par les cellules. La plupart des cellules Chinoises acceptent des intensités de décharge de 15A en continu alors que les cellules Samsung que nous utilisons dans nos batteries peuvent accepter jusqu’à 50A en continu. La durée de vie et surtout les performances sur la durée vont être différentes. L’electrolyte d’une cellule haut de gamme est pure à 100% alors que celle d’une cellule bas de gamme ou moyen de gamme contient des impuretés diminuant la durée de vie.

 

Le bms est aussi un critère important. Un BMS de base va uniquement intégrer les fonctions de coupures basse et haute en tension alors que les BMS plus perfectionnés comme nous utilisons dans nos batteries intègrent en plus un contrôle de la température du pack, un équilibrage des cellules pendant la charge, un mode veille évitant de décharger le pack lors du stockage et un enregistrement des données du cycle de vie de la batterie

39. Pourquoi les jauges d’autonomie à leds que l’on retrouve sur les VAE ne sont pas fiables ?
Les indicateurs d’autonomie à leds que l’on retrouve sur la plupart des vélos à assistance du commerce donne une approximation de l’énergie restante dans la batterie.
En effet, les leds s’éteignent lorsque la tension de la batterie diminue. Cependant la tension d’une batterie remonte au repos et diminue lors de l’utilisation du moteur. Lorsque vous utilisez votre motorisation, la chute de tension va dépendre de la puissance que vous demandez au moteur et par conséquent, plus vous demandez de puissance au moteur et plus nombreuses seront les leds qui vont s’éteindre sur votre afficheur. Lorsque vous arrêtez d’accélérer, la tension remonte et les leds se rallument.
Si vous souhaitez une indication précise de l’énergie qu’il vous reste dans votre batterie que ce soit en roulant ou au repos, nous vous conseillons d’utiliser un wattmètre ou un cycle analyst.

40. Est-ce que je peux recharger la batterie de mon vélo en roulant ?
Si vous choisissez un de nos moteurs à entrainement direct (HS, HT ou RH205) et un contrôleur sensored Infineon, vous pourrez activer la régénération, c’est à dire une récupération de l’énergie au freinage ou dans les descentes. Lorsque la régénération est activée, le moteur passe générateur et exerce un frein moteur qui vient se rajouter à l’efficacité du système de freinage du vélo.
Notez cependant que le taux de régénération en utilisation normale est faible : entre 4% et 8% et que ce procédé engendre une diminution de la durée de vie de la batterie.
N’utilisez la régénération que sur des batteries de qualité comme nos batteries Samsung. Les batteries et les BMS chinois n’acceptent pas la régénération.

41. Comment optimiser l’autonomie de mon kit électrique ?
L’autonomie de votre kit peut aller du simple au triple sur le même trajet en fonction de l’utilisation.
Pour économiser l’énergie, il est important de soulager le moteur au maximum en pédalant et surtout lors des phases de démarrage et dans les montées.
De plus, lorsque vous accélérez, il faut le faire de façon progressive.
Gardez toujours à l’esprit qu’il faut pédaler ; vous utilisez un vélo électrique et non une moto.
Une bonne solution pour consommer moins sur les kits de forte puissance est d'utiliser un cycle analyst, qui vous permettre de brider la puissance maxi de votre motorisation en fonction de votre parcours et/ou de l'effort que vous souhaitez fournir.
Un chapitre complet dédié à l'autonomie est accessible sur le lien suivant : Estimation de l'autonomie de votre kit

42. Est-ce que je peux récupérer le disque de frein de mon vélo ?

Oui nos moteurs sont compatibles avec le standard 6 trous des freins à disques. Il vous suffira de visser votre disque sur le moteur.


43. Puis-je pédaler en même temps que j’accélère ?

Oui ! Cela est même recommandé pour diminuer la consommation. Si votre kit de motorisation pour vélo est équipé uniquement d’un accélérateur, vous pouvez pédaler tout en dosant le niveau d’assistance du moteur à l’aide de l’accélérateur au guidon. Vous pouvez aussi pédaler sans vous servir de l’assistance ou au contraire vous laisser porter par le moteur sans pédaler.


44. Lorsque je commande un kit complet, est-ce que la roue est livrée complète ?

Le kit est livré avec une roue motrice qui se compose d’un moteur rayonné sur une jante adaptée à votre vélo et à votre pratique et d’un fond de jante. Il vous faudra commander en plus ou récupérer sur votre vélo, le pneu, la chambre à air, les pignons (roue libre) et le disque de frein.


45. Vos produits sont-ils étanches ?

Tous nos produits sont étanches aux projections d’eau mais pas à l’immersion. Cela signifie qu’il ne faut pas les nettoyer au nettoyeur haute pression et éviter de traverser des lits de rivières.


46. Faut-il monter un torque arm ou deux ?
Pour tous les moteurs dont la puissance est supérieure à 400W nous vous conseillons « d’assurer » votre installation avec un torque arm. Pour tous les montages sur des cadres ayant des pattes de fixation de roue arrière de 5mm d’épaisseur, un seul torque arm suffit quel que soit la puissance du moteur.
Pour les cadres ayant des pattes de fixation de roue arrière de 2mm d’épaisseur, nous vous conseillons deux torque arms.
Pour les montages de plus de 750W sur roue avant, nous vous conseillons l’emploi de deux torque arms.

47. Est-ce que je peux récupérer le disque de frein de mon vélo ?

Oui nos moteurs sont compatibles avec le standard 6 trous des freins à disques. Il vous suffira de visser votre disque sur le moteur.


48. Vos moteurs permettent-ils la régénération ?
Seuls les moteurs à entrainement directe permettent la régénération (les moteurs HS, HT et RH205).


49. Comment faut-il que je stocke mon kit électrique ?
Essayez de stocker votre vélo au sec.
Plus particulièrement pour la batterie, stockez la à l’intérieur à une température comprise entre 10°C et 30°C. N’oubliez pas de toujours stocker votre batterie chargée. Tous les conseils d’utilisation et de stockage vous seront fournis avec votre kit électrique pour vélo.

50. Quel est le poids d’un kit électrique ?
Les kits de faible puissance (jusqu’à 400W) pèsent entre 5 et 6Kg.
Les kits de forte puissance pèsent entre 8 et 10Kg.

51. Une batterie 48V 20Ah est elle plus puissante qu’une batterie 48V 10Ah ?
En moyenne, un kit pour vélo nécessite que la batterie puisse supporter des courants de décharge entre 20A et 30A.
Comme vous pouvez le voir dans notre offre « batteries », certains de nos packs 10Ah acceptent 20A max alors que d’autres acceptent 40A max.
Cela est directement lié à la qualité des cellules.
 
Cependant, en prenant deux packs d’entrée de gamme, supportant chacun 20A max (15A en continu) et en les reliant en parallèle, le nouveau pack 48V 20Ah ainsi constitué acceptera une intensité de décharge de 40A max (30A en continu).
C’est cette technique qu’utilisent certains vendeurs en proposant des batteries 48V 20Ah à prix attractif et acceptant des intensités de décharge élevée bien que les cellules ne soient pas de grande qualité.
Un effet néfaste de ce type de montage en parallèle est que si certaines cellules du pack vieillissent plus vite que d’autres, il va y avoir un transfert d’énergie des cellules les plus chargées vers les moins chargées, d’où une contamination des « bonnes » cellules et un vieillissement prématuré de votre batterie.
 
Attention donc à ce type de produit dont les performances sur la durée sont loin d’être bonnes.
 
Nous vous conseillons plutôt de prendre deux batteries 48V 10Ah de bonne qualité plutôt qu’une batterie de 20Ah offrant les mêmes performances mais avec des cellules d’entrée de gamme.
Un autre avantage à cette solution est que vous pourrez prendre une seule des deux batteries pour les courts trajets au lieu de vous encombrer tout le temps avec une grosse batterie de 20Ah.
La capacité étant directement proportionnelle à la masse, une batterie de 20Ah sera deux fois plus lourde qu’une batterie de 10Ah.

52. Cassette ou Roue libre ?
Nos moteurs sont compatibles uniquement avec les roues libres à visser.
Si votre vélo est équipé d’origine d’une roue libre, vous pouvez la récupérer et la visser sur le moteur.
Si votre vélo est équipé d’origine d’un système à cassette, il ne faudra pas oublier de nous commander une roue libre avec votre kit.
Nous pouvons vous fournir des roues libres en 6v, 7V, 8V et 9V.
Qu’est ce qu’une roue libre ?
Une roue libre, dans le domaine du cycle, est un ensemble de pignons que l’on vient visser sur le moyeu.
Qu’est qu’une cassette ?
Un système à cassette est constitué d’un porte cassette qui est solidaire du moyeu et sur lequel on vient positionner les pignons un par un.

53. A quoi sert la coupure frein ?
Elle peut-être sous forme de poignée de frein à contact (pas utilisable pour les freins hydrauliques) ou un simple bouton poussoir.
Elle est principalement utilisée pour arrêter le régulateur de vitesse ou le cruise control mais elle peut-être aussi utilisée pour une simple coupure moteur, comme sur les vélos électriques.
la coupure frein est vivement conseillée pour les solutions équipées d'un capteur pédalier.

54. Qu’est-ce qu’un régulateur de vitesse ou un cruise control ?
Le régulateur de vitesse électronique peut-être utilisé que sur certains kits. Son fonctionnement : vous restez accéléré à la même vitesse pendant 10s et quand vous lachez l’accélérateur, le vélo avance tout seul à vitesse constante et pour l’arrêter il suffit d’actionner la coupure frein.
Le cruise control est utilisable avec tous nos kits électriques. Son fonctionnement : vous accélérez et en même temps vous appuyez sur le bouton CRUISE, vous lachez l’accélérateur, le vélo avance tout seul à vitesse constante et si vous souhaitez accélérer ou ralentir, il suffit d’appuyer sur les boutons + ou - et pour l’arrêter il suffit d’actionner la coupure frein.

55. A quoi sert un Cycle Analyst ?
Le cycle analyst est un véritable ordinateur de bord. Il vous donne accès à tous les paramètres de votre motorisation et vous permet de régler vous même ces paramètres en fonctions de votre besoin.
Le cycle analyst vous donne aussi une indication très précise de l’énergie restante dans la batterie et garde en mémoire les données de votre dernier parcours.
Le Cycle Analyst est intéressant pour régler la puissance du kit en fonction du parcours afin d’économiser l’énergie de la batterie. Cela est possible en limitant le couple du moteur et/ou la vitesse d’avance.

56. Quelle est la différence entre le wattmètre et le cycle analyst ?

Le cycle analyst dispose de toutes les fonctions du wattmètre mais offre en plus la possibilité d’avoir accès à tous les paramètres de sa motorisation électrique et de pouvoir en brider certains comme la vitesse max ou la puissance max. D’autre part, le cycle analyst intègre une mémoire et il est étanche.


57. Quel Cycle Analyst utiliser ?
Cycle Analyst DP avec nos kits électriques équipés d'un moteur à entrainement direct et d'un contrôleur sensored Infineon.
Cycle Analyst DPS avec nos kits électriques équipés d'un moteur réducté ou les kits équipés d'un controleur sensorless Infineon.
Cycle Analyst Universel avec tous les kits électriques pour vélos mais aussi sur tous les vélos électriques du commerce, les scooters électriques ou les quadricycles électriques.

58. Quelles différences entre un contrôleur sensorless et un sensored ?

Un contrôleur sensored utilise les capteurs Hall du moteur pour piloter ce dernier alors que le contrôleur sensorless ne les utilise pas.


59. Quelle est la différence entre un capteur pédalier V5 et un V7 ?
Le capteur V5 est un capteur analogique délivrant un signal proportionnel (0-5V) en fonction de la fréquence de pédalage. Avec ce capteur, plus vous pédalez vite et plus vous aurez de puissance. Ce capteur peut être monté en lieu et place d’un accélérateur sans modification.
Le capteur V7 est un capteur digital (signal carré). Ce capteur doit être utilisé avec un contrôleur adapté et un boitier au guidon offrant plusieurs modes d’assistance. Il ne peut pas être monté en lieu et place d’un accélérateur et par conséquent si votre vélo est équipé de ce type de capteur, vous ne pourrez pas utiliser un accélérateur à la place du capteur.

60. Mon VAE homologué 250W est équipé d’un capteur au niveau du pédalier ; puis-je utiliser un accélérateur à la place de ce capteur ?

Oui si votre capteur d’origine est un capteur de rotation de type V5.